Le modèle du Fonds

I. Présentation du FPM

Le FPM a été créé en 2007 en tant que composante « micro » du Programme d’Appui au Secteur de la Microfinance (PASMIF). Il a été institutionnalisé en novembre 2010 sous la forme d’une association sans but lucratif (ASBL) de droit congolais à l’initiative de ses bailleurs de fonds : la coopération financière allemande (KfW), la Banque Mondiale et le PNUD/UNCDF.

Le FPM offre des services d’assistance technique et des financements aux Institutions Financières Partenaires (IFP) qui ciblent les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) sur l’ensemble du territoire national. Le FPM reconnait que l’accès permanent aux services financiers de qualité par les MPME n’est réalisé que si les institutions financières qui les servent opèrent suivant une « triple-bottom-line », c’est-à-dire la combinaison des principes commerciaux, sociaux et environnementaux. Les institutions financières doivent assurer leur propre profitabilité pour être en mesure d’offrir des services financiers de façon durable. Le FPM vise la viabilité et la pérennité de ses institutions partenaires.

En 2012, le FPM a abandonné sa première dénomination sociale de « Fonds de Promotion de la Microfinance », pour garder simplement le nom de FPM adossé à un slogan : «Fonds pour l’inclusion financière en RD Congo ». Ce changement reflète le tournant pris vers une vision d’inclusion financière plus large, considérant toutes les institutions financières y compris les banques comme des véhicules pouvant servir la cible finale, constituée des MPME.

En 2014, le FPM a initié le processus de création d’une entité de refinancement des institutions financières. Ce processus s’est concrétisé avec la création en 2015 du FPM SA, agréé par la Banque Centrale du Congo (BCC) en tant qu’institution financière. Le FPM SA est une entité commerciale dont les actionnaires sont à ce jour la KFW, BIO, Cordaid et Incofin.

II. Les fonds comparables au FPM dans le monde

Dans la note en annexe se trouve une brève une sélection de fonds qui travaillent sur la problématique de l’inclusion financière dans le monde : des fonds nationaux africains et deux fonds à vocation régionale.

Pour plus d’informations : Note sur le modèle FPM

 


Dernières nouvelles

[carousel-horizontal-posts-content-slider]