FPM, pour l'inclusion financière en RD Congo

Le FPM est un Fonds qui a pour vision la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations en RD Congo. Il vise à soutenir la construction et le développement d’un système financier inclusif et responsable en offrant des services d’assistance technique adaptés aux institutions financières qui servent les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) et des populations actives à faibles revenus qui présentent un réel potentiel de développement.

 

Le FPM a été institutionnalisé en 2010 en tant qu’association sans but lucratif (ASBL) de droit congolais. En 2014, le véhicule frère, le FPM SA, a été créé pour assurer également le refinancement des institutions financières en RD Congo. Les deux entités sont depuis lors complémentaires : le FPM ASBL apporte une assistance technique aux institutions financières (Banques, Institutions de Microfinance (IMF) et Coopératives d’épargnes et de crédits(COOPEC)) finançant les MPME, et le FPM SA est dédié au refinancement des mêmes institutions financières.

Le FPM appuie également le développement du secteur de financement des MPME avec :

Des études de marchés spécialisées destinées aux institutions financières (Financement du secteur Agricole, Opportunité d’investissement dans les différentes provinces de la RD Congo, etc.)

Des forums pour le secteur financier (Forum Accès au financement RD Congo, la semaine mondiale de l’argent, la Journée internationale de l’épargne , etc.)

Des sessions de formations métiers destinés aux professions du secteur pour améliorer la qualité des services financiers et l’inclusion financière en RD Congo.

Mission du FPM

“Le FPM est un Fonds qui s’est donné pour mission de favoriser l’inclusion financière en RD Congo, en appuyant les institutions financières qui ciblent les MPME et les populations actives à bas revenus. Il est composé de deux entités : le FPM ASBL apporte de l’assistance technique aux institutions financières finançant les MPME, et le FPM SA est dédié au refinancement.”


Dernières nouvelles